Derrière les coutures de ma dernière création: Paysage d’automne

23 Jan 2019

Derrière les coutures de ma dernière création: Paysage d’automne

Comme ma pièce sera exposée lors de la semaine de la courtepointe chez Club Tissus à Laval, je me suis dit qu’il serait bon de vous dévoiler mes secrets derrière les coutures de mon paysage d’automne.

C’était un rêve devenu réalité !

Imaginez recevoir ce Courriel :

« Envisageriez-vous de faire un modèle de votre patron “la danse  des diamants” avec une sélection de nos batiks ? Nous avons une tonne de retailles provenant de nos premières collections, dans une grande variété de couleurs. Je pourrais vous les envoyer et voir si elles pourraient être organisées en groupes de couleurs cohérentes pour votre prochaine courtepointe… »

Bien sûr j’ai dû accepter ce défi !

L’arrivée des tissus

J’ai reçu la boîte de retailles en mars 2018. Il a pris à mes 3 fils et moi plus de 2 heures pour réorganiser les chutes dans les groupes de couleurs. Il y en avait partout sur la table de billard et le plancher du sous-sol. Si seulement j’avais pensé à prendre une photo! C’est à la fête des mères que j’ai pu avoir quelques heures à moi pour jouer avec des idées.

J’ai opté pour les couleurs or, orange, brun, vert qui me faisaient penser aux paysages d’automne

La conception

Je suis tombée en amour avec les tons or, orange et vert et c’est pour cette raison que je me suis lancé sur la composition d’un paysage d’automne. J’ai également voulu compléxifier mon patrons en rajoutant de toutes petites pièces en forme de diamants.

J’ai également voulu compléxifier mon patrons en rajoutant de toutes petites pièces en forme de diamants.

Mon panneau était prêt à être cousue début juillet. J’ai demandé à Banyan Batiks de recevoir quatre nouveaux tissus pour faire la bordure de finition et l’endos. Je ne pouvais pas me décider à savoir lequel utiliser entre les quatre car chacun d’eux représentait un élément de mon projet: ciel, herbe, feuillage et lac. J’ai mis le panneau de côté en attendant les tissus.

J’ai senti l’envie d’aller plus loin dans mon élan

Quand j’ai reçu les tissus et remis mon travail sur ma table. J’ai ressenti le besoin  d’aller plus loin dans mon élan. C’est à ce moment précis que j’ai su que j’étais “dans le trouble” car j’avais une date limite pour terminer le projet. Mais je ne pouvais pas lâcher prise sur mon désir d’ajouter des courbes pour représenter le vent. J’ai également décidé de doubler la largeur du projet pour vraiment montrer un beau paysage. Je suis donc passé de “presque fini” à “même pas à moitié fini”.  Une chance, nous n’étions qu’en juillet!  Je me suis donc donné juqu’à la fin août pour terminer le design.

Je l’avais imaginé dans mon rêve

Encore une fois… très tôt un samedi matin… à une semaine de la fin du mois d’août… je suis allée à mon studio et osé une fois de plus. Je l’avais imaginé dans mon rêve et savais que je devais le faire tout de suite. J’ai ajouté des éléments horizontaux, également à l’aide de courbes, pour dépeindre les champs, le lac et le ciel. Heureusement, je n’ai pas eu de difficulté à reproduire ce que je voulais.

Le piquage

Début septembre , je me suis mise au piquage de la courtepointe.

Début septembre , je me suis mise au piquage de la courtepointe. J’ai décidé d’utiliser mes quatre morceaux de tissus pour faire l’endos car aucun n’était assez grande avec la nouvelle dimension du projet. Ils représentaient ainsi parfaitement les quatre éléments de la courtepointe. J’ai utilisé ma machine à coudre PFAFF creative icon pour broder les feuilles et j’ai ensuite poursuivie avec du piquage en mouvements libres pour le ciel, les champs et le lac. J’ai ajouté les touches finales en octobre, soit bordure de finition et manchon, et envoyé la pièce à Banyan Batiks pour leur kiosque au Quilt Market de Houston.

Vous pouvez maintenant voir ma pièce au Club Tissus de Laval pour la semaine de la courtepointe du 24 janvier au 3 février.

J’espère qu’elle vous plaira!

2 Commentaires

  1. J’ai hâte de te rencontrer à l’exposition d’Ottawa. Je me suis inscrite à ton cours Dancing Diamonds. Paul Léger m’a parlé de toi. Il viendra enseigner à mon magasin de courtepointe dans le nord de l’Ontario à la fin d’avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONNEXION