4. Bonne coupe

15 Juil 2015

4. Bonne coupe

Ce point a été le sujet d’un de mes premiers articles dans Quilter’s World l’an dernier, le numéro d’automne. (cliquer ici pour vous procurer le numéro

Voici donc les points importants :

–          Utiliser un couteau rotatif 45mm pour la coupe et s’assurer que la lame est bien aiguisée

Je suggère d’avoir toujours quelques lames en réserve bien aiguisées.  Si la lame n’a pas été abîmé vous pouvez l’affûter, donc conservez-les dans un autre contenant en attendant votre prochaine visite au magasin. 

–          Faire une coupe de nettoyage à chaque fois que votre tissu à bouger

Bien poser votre tissu plié en deux avec la lisière vers le haut et le pli au bas du tapis de coupe.  Un bon repassage est primordial à cette étape (voir blog à ce sujet).  La coupe de nettoyage permet de replacer le tissu sur le droit fil.  Ce sera la seule fois que l’on aura à y penser, le reste des coupes seront faites automatiquement en tenant compte de la trame et chaîne.  Il faudra cependant s’assurer que le patron tient compte de cela aussi…. Car attention!  Plusieurs patrons vantent les mérites d’être rapide et facile mais vous font couper et coudre sur le biais… cela devient difficile au montage.

–          On se fie toujours aux lignes sur la règle et non pas sur le tapis de coupe.

Je vois trop souvent des élèves perdre du temps à positionner le tissu bien droit sur la ligne du tapis de coupe.  Cela n’est vraiment pas nécessaire puisqu’on aligne toujours notre tissu avec la règle.  Si cela vous dérange, optez pour le qui peut être utilisé des 2 côtés… le côté gris n’a aucune ligne et vous verrez que plusieurs tissus sont plus facile à voir au travers de la règle sur ce côté.

–          Ne pas toucher au tissu tant que la coupe n’est pas finale.

Dès que l’on touche au tissu, il bouge, se dédouble et courbe.  Vous perdez donc cette précieuse précision que l’on recherche.  Donc tant que la coupe n’est pas finie, on ne le touche pas.

–          Bien aligner la règle pour la coupe et ne pas la faire bouger durant la coupe.

J’adore les règles Omnigrip car elles ont ce que j’appelle des fenêtres pour bien voir l’alignement du tissu sur la règle.  Si le tissu n’est pas bien situé sur la ligne de coupe on peut perdre quelques millimètres… De plus, les lignes vertes empêchent la règle de bouger lors de la coupe et nous aide à trouver la ligne 1/8 et 7/8 qui sont si difficiles à voir sur d’autres règles.

–          Bien tenir le couteau rotatif et avoir le poignet droit pour ne pas se blesser.

J’entends souvent des clientes me dire qu’elles font une tendinite au poignet ou au pouce.  C’est souvent dû simplement à une mauvaise tenue du couteau rotatif.  Pensez à ne pas casser le poignet lors de la coupe et gardez un angle de 60 degrés lors de la coupe.  Il faut aussi s’assurer que l’on coupe sur une table qui est à la bonne hauteur!  Calculer 6 pouces sous votre coude….

–          Ne jamais couper plus de 2 épaisseurs de tissu à la fois.

Encore une fois c’est une question de précision.  Je suis la première à vouloir finir de couper rapidement… mais la précision oblige. Cependant si vous avez la machine accuquilt vous pourrez couper 6 épaisseurs à la fois… je l’ADORE!

–          Attention aux tissus directionnels! 

Prenez bien le temps de regarder votre tissu avant de le couper.  Est-il linéaire? Directionnel?  Vous devrez peut être modifier les instructions de coupe pour permettre au tissu d’être bien mis en valeur dans la courtepointe.  Alors n’hésitez pas à ouvrir le tissu et le mettre sur votre mur de création (je parlerai du mur de création dans un autre blog) pour bien le regarder.  Des fois, il vous réserve des surprises!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.