11. Bordure de finition

1 Sep 2015

11. Bordure de finition

La bordure de finition est une des dernières choses que nous faisons sur notre projet, alors c’est tout à fait naturel que ce soit une des premières choses que l’on oublie. 

Je conseille souvent de préparer entre 6 et 12 napperons pour ensuite pratiquer la bordure de finition.  Habituellement, au bout du douzième c’est bien ancrer dans notre tête.

Mais avant même de comprendre la technique des coins et de la jonction des deux bouts, il faut tout d’abord comprendre quelle sorte de bordure de finition est mieux pour notre projet.  Eh oui!  Croyez-le ou non, nous avons encore une fois une multitude de choix qui s’offrent à vous pour poser la bordure de finition.  Mais les choix se font à partir de la première question :

Sur le droit fils ou le biais?

Voici LA question qui semble très complexe à répondre.  Habituellement lorsqu’une cliente me regarde complètement affolée, je la réconforte en répondant DROIT FILS pour elle. Pourquoi? C’est le plus facile pour une débutante.  Mais est-ce la meilleure solution?  Cela dépend si vous parlez à Claire Haillot ou Claire de Courtepointe Claire….. OK faut rire un peu….

Je vais tenter d’expliquer les multiples idéologies sur le sujet.

Sur le biais sera toujours la meilleure méthode à employer car votre tissu s’usera moins rapidement. Car, soyons honnête, la bordure de finition est la première pièce à s’user sur une courtepointe.  Il est également plus malléable pour les habitués.  De plus, si vous faites une courtepointe avec des bordures en courbes, ou en hexagones, le biais épousera mieux les courbes.  Finalement, si vous optez d’exposer vos pièces un jour, les juges s’y attendent donc vous perdrez des points dans le cas contraire.

Cependant, le droit fils demeure rapide et simple à préparer et nous optons toujours pour faire des bordures de finition double pour qu’elles durent quand même plus longtemps.

Lorsque vous parlez du sujet à d’autres vous verrez qu’elles peuvent avoir un différend point de vue mais pour de très bonnes raisons. C’est donc un sujet fort passionnant.

Une personne peut opter de faire des murales sur le biais pour que les coins tombent bien et préférer faire les courtepointes de lit sur le droit fils car personne portera attentions aux coins. Une autre personne peut préférer faire des courtepointes de lit sur le biais car elles seront lavées et comme une murale ne sera jamais nettoyée, alors elle sera sur le droit fils.

Cependant si quelqu’un dit qu’elle ne fait jamais des bordures de finition sur le biais car cela gaspille trop de tissus…. Et bien là je dis FAUX…. Elle ne connait tout simplement pas la méthode du tube.

J’espère que vous comprenez maintenant les enjeux du choix droit fils ou biais.  Il restera une dernière question à répondre avant de commencer à poser votre bordure de finition.

 

Finition à la main ou à la machine?

Habituellement on coud le premier côté à la machine et nous terminons ensuite sur l’endos à la main.  Cela donne une plus belle finition au projet.  Le point invisible devrait être au moins au quart de pouce, voir même 1/8“, pour être sûr qu’elle reste bien fixer.  Cependant je dois avouer être la première à ne pas aimer faire la finition à la main…. Oui c’est très relaxant et vous avez un sentiment de satisfaction élevée quand c’est terminé mais pour les personnes qui n’ont aucune motricité fine ou souffrante d’arthrite cela devient très pénible.   Il y a donc une solution!  Si vous cousez le premier côté à la machine sur l’endos de votre pièce et que vous retournez la bordure de finition sur le beau côté de la courtepointe, vous pouvez aller faire une couture en points décoratifs sur le dessus en vous assurant de rester bien droit!  Voilà mon secret! 

 Maintenant pour comprendre comment poser une bordure de finition?  Je n’épiloguerais pas sur le sujet dans mon blog car Cinzia et moi avons fait une superbe vidéo de 25 minutes sur le sujet.  Elle ne coûte que $25 et vous pouvez la visionner en mode privé sur You Tube une fois achetée.  Vous pouvez cliquer ICI pour la commander, elle en vaut vraiment la peine.  Vous pourrez la visionner autant de fois que vous voulez, à toute heure de la journée.

 Finalement, j’ai toujours une personne qui me demande pourquoi ne pas simplement reprendre le tissu de l’endos et le remonter sur le dessus de la courtepointe pour faire la bordure de finition.  Voir même coudre la bordure du dessus avec le tissu de l’endos en rentrant les valeurs de couture vers le molleton.  Oui, nos grand-mères faisaient ceci!  Mais je vous le déconseille. Lorsque vous terminer avec une de ses options, vous terminer sur le droit fils ce qui implique une usure prématurée.  Pis encore… ce sera l’usure de votre tissu d’endos et peut être aussi de bordure sur le dessus.  Vous ne pourrez donc pas réparer votre courtepointe.  En rajoutant un morceau de tissu, qu’il soit sur le biais ou le droit fils, il protège votre endos et votre bordure du dessus sans oublier votre molleton.  Même s’il est usé, cela n’ira jamais plus loin.

 Et pourquoi je n’utilise jamais des bordures de finition déjà préparées dans les grandes chaînes…. Et oui on me pose encore cette question : Pourquoi vous ne vendez pas du biais tout fait?  Car rien ne vaut un beau tissu qui s’agence avec le reste des tissus de la courtepointe et, surtout, nos biais sont doublés en étant plié en deux… pas plier de sorte qu’il n’y a qu’une seule épaisseur sur le pli central.  Nous donnons donc une durée de vie plus longue à notre bordure de finition.

Un Commentaire “11. Bordure de finition

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONNEXION